Quand des artistes de talent entrent dans la quatrième dimension...

« Nous sommes transportés dans une autre dimension, une dimension faite de sons, mais aussi d'esprit. Un voyage au bout des ténébres où il n'y a qu'une destination : la Quatrième Dimension ».

Le Luky Days Festival n'a pas été au bout de son rêve, il avait du goût certes mais trop d'ambition. Des musiciens programmés en soirée n'ont pas pu monter sur scène car les engagements financiers n'ont pas été respectés. Un flop organisationnel qui, malgré quelques moments de grâce offerts par le professionnalisme et le talent des invités ( Orly Chap, Oslow, Vegas et Chloé Mons) , nous laisse un fameux goût de frustration (les concerts d'Hudson, d'Alpha 2.1... n'auront pas lieu).



Chloé MonS





OrlY ChaP







OsloW








VegaS